?>
Publicités

Lande dans le trafic, Chicoutimi, Québec, Canada, 2013.

IMG_19452

Que veut dire la temporalité pour l’individu qui en perd la mémoire. Comme le yin concourant à son indissociabilité du yang, circulaire infinie finitude de l’in and out. Tout comme la démocratie n’est rien sans la conscience individuelle, qui en soi n’a aucun mouvement ni portée sans collectivité. L’espace aussi vaste soit-il est en dialogue avec les objets, monté à l’échèle du quotidien, il nous mène à cet endroit où le popularisé nous fait sentir l’odeur de la survivance de l’instant mémoire, surveillance de la raison de l’action symbolique. «Remécomération» «menumentalisée» par la conscience du touriste, qui on l’espère se butera le pied contre la réalité qui le rattrapera. Alors nous pourrons parler de la pérennité au travers l’éphémère capté au vol, dans le champ de la culture de pierre.

Lande dans le trafic est une installation de 1100 pieds2 de gazon à l’intérieur d’une ruelle asphaltée occupant ainsi près 80% de celle-ci.  On y voit un «X» coulé en zinc marquant l’endroit, ainsi qu’une pierre (signée par les artistes et fondateurs de l’événement Trafic Art) située exactement au centre de la ruelle. Ces mêmes formes ont été découpées dans la matière végétale superposée à l’asphalte.

Le concept réside en l’appropriation de la ruelle parallèle au centre d’art actuel Bang, en y installant temporairement de la tourbe de gazon, recouvrant ainsi la surface asphaltée. L’objectif est de créer une hétérotopie au sens de Michel Foucault par la matière végétale, juxtaposant en un seul lieu plusieurs espaces. L’installation, qui au départ prenait le lieu pour ses caractéristiques formelles de site specificity, devient in situ, en prenant en compte le contexte et en mettant en valeur l’œuvre marquant l’événement Trafic Art, signé par André Fournelle, Pierre Leblanc, Denys Tremblay et Gilles Sénéchal le 23 août 2003. Dix ans plus tard, elle obtient ainsi un second souffle, rendant d’actualité son évolution d’hier à aujourd’hui. L’installation est également porteuse d’une idéologie écologique, ainsi elle questionne l’urbanisme par sa symbolique proposant donc un repositionnement.

http://constructif.http://www.centrebang.ca/evenements_suspension.html

IMG_19192

Nos partenaires