?>
Publicités

STROBOSCOPE / Explorations cosmiques

Réalisation : Samuel Pinel-Roy

 

Samuel Pinel-RoyL’histoire de Samuel raconte la danse d’un homme sans souliers.

 

Un homme à la tristesse palpable, perdu sans ailes sur un lac gelé, qui prend son envol pour une danse dans une tempête solaire. Il a la mémoire qui s’embrouille. Les images sont vaporeuses et nous invitent dans les parallèles d’un monde où l’on ignore qui a perdu quoi. Est-ce un homme dont les souvenirs se dissipent au fil du temps perdu, pendu au fond du bain? Cet homme qui s’enneige et s’enlise sans souliers dans la froideur des jours gris ensoleillés, est-ce un homme qui a perdu l’être aimé? Il a la tête qui s’emballe au dehors comme au dedans, vive est la douleur d’un corps qui se noie peu à peu. Vivant.

 

Tout s’évapore dans les images du réalisateur. L’eau est une transition des états humains. Le cœur gelé, la tête vaporeuse, les souvenirs brumeux, l’eau devient conductrice d’une mémoire qui s’égare au temps présent.

 

On nous raconte une histoire. Une histoire figée dans le temps et dont les clefs se perdent pour une mémoire qui flanche, à chaque flash elle droppe. Si les paroles et la musique du Cosmos nous proposent « …l’éternelle résistance… », les images de Pinel-Roy nous transmettent la détresse d’un homme effrité mais qui danse, danse, danse, presque souriant, presque dérangeant, qui danse l’ultime de ses mouvements « …sous un soleil stroboscope… » puisqu’il ne reste qu’à danser pour embrasser la mort.

Dernières vidéos

Commenter

You must be logged in to post a comment.

Nos partenaires