?>
Publicités

JUPITER APPLAUSE (ENCORE) / Explorations cosmiques

Réalisation : Jean-Marc E. Roy

Jean-Marc E. RoyPour Jupiter Applause, ce sont les guitares qui chantent. La pièce est instrumentale. Le Cosmos devient bande-son pour ce court métrage de Jean-Marc E. Roy où le rouge tisse un projet franchement cinématographique avec l’accord des guitares explosives du Cosmos et ses progressions musicales ponctuées. Seconde série de frissons dans mon corps.
Des frissons rouges.
C’est le manteau du petit chaperon accroché tout près de la cheminée.
À l’horreur de l’orée des bois.
Deux femmes seules et la hargne qui rôde. Une vieille et une femme-enfant.
La petite court dans les bois.
Des frissons de petites peurs pour un conte-type où la variation du réalisateur propose une relecture actuelle de ce populaire récit de la tradition orale, où l’homme est un loup pour l’homme.
Elle a les dents longues cette enfant et elle tient entre ses mains ce qui causera ta perte, homme.
Rouge prédateur. Il est à la porte.
Elle pointe son arme sur toi. C’est un jeu. Un cheval de Troie. Aujourd’hui, elle défie la peur.
Montée musicale. Montée dramatique. Guitares lascives. Chants funèbres. La musique intensifie l’action, tout devient rouge, puis vient la chute. Rouge. Comme ce sang que l’on ne voit pas mais qui chasse la peur. Chante ta perte.
Ce soir, le loup ne hurlera plus son mal.

Dernières vidéos

Commenter

You must be logged in to post a comment.

Nos partenaires