?>
Publicités

Guzzz

Guzzz

Arts multidisciplinaires et multimédias, Arts visuels

Site web

Description

Guy Séguin aka GUZZZ artiste peintre, photographe et musicien. C'est en explorant plusieurs médiums qu'est né le projet Dust and Dirt. Publications à venir: Émergence Magazine Québec, Octobre 2015

Démarche artistique

Projet DUST and DIRT - Le pinceau laisse doucement sa trace. Des sillons de couleurs en transparence se forment sur le corps/canevas, ondulations superposées laissant entrevoir la texture de la peau, la chair de poule. Les courbes nouvelles, naturelles, se marient délicatement, créant une oeuvre éphémère et unique. C’est le lâcher-prise intégral. Voilà toute l'essence de cette démarche artistique ; faire confiance au moment présent. D’abord peintre, Guy Séguin est fortement inspiré par les œuvres des mouvements des Automatistes et des Expressionnistes abstraits. La vie le mène ensuite vers la photographie, qui prend le dessus plusieurs années. Captivé par l’œuvre “TRIPTYQUE” de l’artiste-peintre Danicka , l’idée de se servir du corps comme canevas émerge. Différents matériaux tels que peinture, poudre pigmentée, sable, argile et autres matières seront tour à tour utilisées. Tout au long du projet, le photographe recourt à son expertise, sa direction artistique et ses talents de photographe afin de créer des images singulières et puissantes. Pour le peintre il n’y a que l’instant présent qui importe. Voir surgir du geste cette richesse de couleurs et textures aussi surprenantes fait jaillir l’émotion. Le bonheur de créer quelque chose d’unique qui lui appartient à cette seconde précise. Le créateur se nourris des nouvelles formes qui se apparaissent l’une après l’autre. Plus rien ne compte. Quand au photographe, il perçois et traduit instantanément cette émotion qui émane de cette création en constante progression. Trouver le bon rythme, le bon angle, l’expression à immortaliser. La connivence prend forme. Le troisième mouvement d’une symphonie qui recoupe les deux autres. L’image danse jusqu’au point culminant du non retour. L’oeuvre s’achève sur un sentiment de plénitude. Dust and Dirt révèle l’artiste. La conjonction des talents de l’auteur se parfait et se conjugue enfin à la conscience du mouvement, aux jeux d’ombres et de lumières puis à l’émotion du moment. Guy Séguin laisse place au modèle, l’invite à se raconter, à faire partie intégrante de l’oeuvre qui prend forme en direct. La connivence est palpable. Être peint dans l’instantané plutôt que de transposer le sujet sur la toile permet l’interaction à un niveau tout autre. L’allure et les gestes du modèle se transforment dans l’oeuvre en constante évolution. La prise de décision et la direction de l’oeuvre sont immédiates et consensuelles. Pour immortaliser l’éphémère, le photographe s’active et déclenche son appareil. Chaque cliché devient une œuvre. Et le rythme s’installe rapidement. Le souffle d’inspiration du projet Dust and Dirt émane de l’artiste bien sûr, mais aussi de rites de différentes cultures qui appliquent les pigments comme camouflage ou lors de cérémonies. Dust and Dirt est résolument d’actualité, animé par le passé et tourné vers l’instant présent.

Nos partenaires